Blog créé grâce à Iblogyou. Créer un blog gratuitement en moins de 5 minutes.

Québec Aventure

Laetitia et Vincent

Nos premiers jours administratifs québécois Posté le Dimanche 23 Octobre 2011 à 18h15
    Lors de notre arrivée sur le territoire des Caribous, nous avons du nous occuper de l'administration afin d'être reconnus dans la Province du Québec.
    Depuis la France, nous avons pris rendez-vous à la Clé pour l'intégration au travail des immigrants (CITIM). Leurs ateliers "recherche d'emplois" permettent aux nouveaux arrivants (PVT, résidents temporaires) de s'intégrer dans le monde du travail. Formation gratuite et pas obligatoire, elle se passe le mardi toute la journée et le mercredi après-midi. Sur leur site http://www.citim.org/siteweb/content/pvtistes, les dates s'actualisent. Il suffit juste de leur envoyer un mail afin de s'inscrire (obligatoire). L'envoi de votre CV vous est demandé par mail ainsi qu'une confirmation une journée avant votre arrivée. Le programme est simple :
- mardi matin : stratégie de recherche d'emploi, les différences culturelles, l'approche téléphonique pour des entrevues, connaître les différents organismes, utiliser les liens pour la recherche d'emploi
- mardi après-midi : refaire son CV à la forme québécoise, rédiger une lettre de présentation
- mercredi après-midi : information sur les lois du travail, se préparer à l'entrevue d'embauche, créer des cartes d'affaires, faire le suivi de ses candidatures, l'avi sur son CV par un conseiller.
   
    Une fois le permis de travail en poche (douane), direction l'agence des ressources humaines du Canada afin d'obtenir le Numéro d'Assurance Sociale (NAS). Nous avons plus qu'a déposer le dossier pré-rempli avec la présentation du passeport et le permis de travail. Il faut compter une demi-heure au bureau et attendre la carte deux semaines par courrier. Le premier rôle du NAS est d'identifier les différentes personnes aux fins de l'imposition. Et oui, à peine arrivé, ils pensent déjà à nos impôts ! Notre NAS commence par un 9, ce qui indique que nous sommes des immigrants à durée limitée.
 
    Créer un compte à la Royal Bank of Canada (RBC), la banque canadienne que nous avons choisie. Il faut se présenter avec notre NAS et déposer notre argent en espèces. En ce qui nous concerne, ce sont 5 000 € en espèces, soit 8 000 $CAN. Une petite signature, et c'est parti, nous avons notre compte en banque canadien. Le RDV nous a prit une heure de notre temps.
    Un mois avant notre départ, nous avons pris RDV à la Société de l'Assurance Automobile du Québec (SAAQ) pour le 25 octobre 2011. Vincent "échange" son permis français par un permis québecois. Mais pourquoi ? Tout simplement parce qu'au niveau de l'assurance voiture, ca revient moins cher smiley de payer avec ce permis. Par contre, il est payant, ~75 $CAN/an, contrairement au permis inernational qui est gratuit. Laetitia pourra tout de même conduire avec son permis international limité à trois mois. Par ailleurs, ne prenez pas un RDV trop tôt car il faut une preuve de domicile (relevé de banque/téléphonique...). En ce qui nous concerne, nous avons pu obtenir de la part de notre banque, un spécimen de chèque annulé avec notre adresse dessus en guise de preuve de domicile ! Ainsi, pas besoin d'attendre un mois entier afin d'obtenir un relévé de banque pour récupérer son permis.québécois.
 
    Voter est un droit. Pas parce qu'on est outre Atlantique, que l'on se désintéresse de notre pays. Nous continuons à être citoyen français donc à voter. Nous nous inscrivons, via le net, au Consulat. Ce n'est pas obligatoire mais conseillé. Son rôle permet de nous aider dans les démarches administatives, d'être protégé ou assisté en cas de difficultés. L'inscription est facile avec les documents nécessaires (passeport, carte d'identité, photos d'identité, acte de naissance, preuve de domicile au Canada). Et voilà la procuration ainsi que notre carte consulaire pour cinq ans, renouvelable. Tout simplement !
0 commentaire - Permalien - Partager
Commentaires