Blog créé grâce à Iblogyou. Créer un blog gratuitement en moins de 5 minutes.

Québec Aventure

Laetitia et Vincent

Un été inoubliable... Posté le Mercredi 22 Août 2012 à 15h29
Image
 
   Entre terre et mer, le Parc national de l’Ile-Bonaventure-et-du-Rocher-Percé nous dévoile toutes ses richesses : en histoire grâce à la pêche à la morue, en géologie lors de la formation de ce site exceptionnel, en faune et en flore aussi surprenante que passionnante. Il est sûr que nous ne pouvons parler du parc sans mentionner le Rocher Percé ou encore la colonie de Fous de Bassan !
 
Image
 Cliquez sur le pactwork afin de l'agrandir
 
   Bénévole, oui… mais pour quel travail ? Mélanie, responsable du service éducation et conservation, m’a concocté un programme. Et lequel ! Une indépendance à toute épreuve, j’ai eu une totale liberté. Création d’une activité, suivi de mammifères marins, arrachage de plantes invasives, récoltes d’insectes, interprétation sur les bateaux et, en parallèle, j’ai eu la chance et le temps de faire d’autres activités.
   J’ai eu la chance de dormir sur l’Ile Bonaventure. Ce privilège de rester seule sur une île inhabitée, avec la plus grande colonie de Fous de Bassan au monde, avec la présence de quelques renards, en entendant les hurlements des phoques gris durant la pleine lune ou encore les piaillements des jeunes poussins encore tout en duvet. Un sentiment de retour aux sources.
Image
Cliquez sur le pactwork afin de l'agrandir
   La mer m’a fait découvrir des richesses insoupçonnées. L’eau, qui n’est sans doute pas mon élément, recèle bien des secrets. Un monde que l’on connait moins bien que la surface de la lune, qui pourrait le croire ? Que dire sur les habitants des fonds marins ? Pendant que le concombre de mer se débarrasse de quelques organes internes pour fuir un prédateur, une étoile de mer dévore quelques moules. Pendant qu’un Fou de Bassan se nourri d’un demi kilo de capelans par jour, la baleine bleue quant à elle se nourri de près de quatre tonnes de krill. Et oui, le Golfe du Saint-Laurent est très riche, tant au niveau de la biodiversité qu'en nourriture. Ah, que dire des mammifères marins ! Mes observations de ces géantes des mers n’a été pour moi qu’un rêve incroyable ! Mais je pense que mes photographies parleront d’elles-mêmes.
Cliquez sur le pactwork afin de l'agrandir
    Merci à cette gang de fous, tant les permanents que les saisonniers, étudiants ou encore les capitaines des bateaux. Mille mercis pour avoir égayé mon été sur un site des plus spectaculaires. Un été inoubliable !
0 commentaire - Permalien - Partager
Commentaires