Blog créé grâce à Iblogyou. Créer un blog gratuitement en moins de 5 minutes.

Québec Aventure

Laetitia et Vincent

Encore une saison qui finit trop vite Posté le Mercredi 22 Août 2012 à 16h59

Image

 

   Le même scénario se répète à chaque fois. Je débarque quelque part pour faire un travail qui j’en suis sûr va me plaire, mais est ce que je vais m’entendre avec mes collègues ? L’été passe et on créé des liens, et avant d’avoir le temps d’en profiter vraiment, il est déjà temps de repartir… Merci à vous tous qui avez participé à égayer mon été.

   C’est donc maintenant la fin de la saison, l’heure pour moi de faire le bilan. « Au-delà des espérances » selon mon patron, qui aurait pensé que miser sur un gars qui n’a jamais toucher à un kayak de mer et qui n’a pas de diplôme québécois en tourisme d’aventure apprenne si vite ? En quelques jours, j’ai pu obtenir le niveau 1 de Paddle Canada qui me permet d’avoir des aptitudes suffisantes pour encadrer un groupe sur l’eau. Ensuite l’expérience vient progressivement et j’apprends que la mer et la météo peuvent nous donner du fil à retordre. La rencontre avec les phoques est des plus agréables et leur biologie très intéressante à découvrir et à faire découvrir.

Image

Cliquez sur le patchwork afin de l'agrandir

   J’ai donc guidé mes clients en kayak de mer à la rencontre avec les phoques le matin et au coucher du soleil. Des images somptueuses s’offrent alors à nous souvent (comme le couché de soleil sur la baie de Gaspé, ou bien un jeune phoque qui tente de grimper sur un kayak), mais de temps en temps c’est la pluie qui nous tombe dessus. On mérite bien ça quand on travaille dans ces conditions !

   La plage Cap-aux-Os et le Parc National de Forillon auront été mon cadre de vie pour cet été, et l’équipe de Cap Aventure ponctué de l’intervention des stagiaires du ROMM (Réseau d’observation des Mammifères Marins) les acteurs de cette série.  Je garderai en souvenir les jeux des phoques, l’émerveillement des clients,  le souffle des baleines au loin, les baignades et plongées dans l’eau pas très chaude, les balades sur terre ou sur l’eau, les feux de camps,  le souper de poisson et homard… Et bien d’autres sentiments indescriptibles. Donc merci à vous tous et à bientôt j’espère sur la route.

0 commentaire - Permalien - Partager
Commentaires