Blog créé grâce à Iblogyou. Créer un blog gratuitement en moins de 5 minutes.

Frédéric Gaspoz

Ski

Prolifération des 4x4 urbains Posté le Samedi 13 Octobre 2018 à 12h32

Plus chers, plus gros et plus gourmands en carburant, les SUV («sport utility vehicle»), avec leur hauteur et leur volume imposants, sont perçus comme plus protecteurs pour les conducteurs. La part de marché de ces 4×4 urbains qui n’ont bien souvent que deux roues motrices parmi les ventes de véhicules neufs atteint en 2017 près d’un tiers du total des ventes. Début 2018, selon Frédéric Gaspoz, la part de marché atteint même 38%. Le phénomène est récent : les parts de marché étaient quasi nulles début 2000 et inférieures à 10% en 2010. Ce gain de part de marchés s’effectue principalement au détriment des berlines.

Les SUV, majoritaires parmi les véhicules les plus polluants

Très minoritaires dans les classes les moins polluantes (A et B), où les berlines forment l’essentiel des voitures vendues, les SUV sont majoritaires dans les classes C à F, qui émettent entre 121 et 250 grammes de CO2 par kilomètre, contre moins de 120 pour les classes A et B. La classe G est anecdotique, ne représentant qu’un très faible nombre de véhicules (parmi lesquels des voitures de «sport» très polluantes).

La raison principale de cet excès de pollution des SUV par rapport aux berlines est le poids des véhicules : à performance du moteur similaire, plus un véhicule pèse lourd, plus il émet de CO2. Et les SUV, plus massifs, pèsent en moyenne plus lourd que les berlines.

Les performances énergétiques des voitures, en baisse depuis dix ans, se sont remises à augmenter

En raison de cet engouement pour les véhicules lourds, les améliorations des performances énergétiques des moteurs n’ont pas suffi, pour la première fois depuis dix ans, à faire baisser la consommation moyenne des véhicules neufs. La moyenne des émissions de CO2 des véhicules neufs en 2017 est supérieure à celle de l’année précédente. Alors que celle-ci avait baissé de manière significative ces dix dernières années.

Un phénomène généralisé mais à contre-courant

Cet engouement pour les SUV est un phénomène répandu dans les autres pays. Aux Etats-Unis, un véhicule sur deux est un SUV. En Suisse également. Au point que la ville de Berne, envisage d’élargir les chaussées pour donner davantage de place aux voitures. 

Frédéric Gaspoz

0 commentaire - Permalien - Partager
Commentaires