Blog créé grâce à Iblogyou. Créer un blog gratuitement en moins de 5 minutes.

Magicien et tour de magie

Spectacle de magie

Suite du tour de magie Posté le Mardi 21 Décembre 2010 à 14h32

Revenant à votre table, avec le paquet de seize cartes dans la main gauche, le magicien regarde les spectateurs d'un air légèrement préoccupé en disant : « Ah maintenant, il s'agit d'être sérieux, voyons, j'ai bien fait prendre des cartes à cinq personnes. » En regardant les gens d'un œil interrogateur, le magicien provoque toujours une rectification, qu'il peutau besoin faire lui-même dans le cas peu probable où elle ne se produirait pas dans ce tour de magie.

« Ah ! très bien, dit le magicien, c'est bien cela, quatre personnes, en effet, je me souviens, » C'est pourquoi, dès le début, il faut éviter d'appeler l'attention sur ce nombre « quatre », afin de pouvoir paraitre n'en être pas absolument certain à ce moment,  « et comme j'ai fait prendre des cartes à cinq p..., pardon, je veux dire à quatre personnes, cela fait naturellement... voyons... nous disons : quatre... fois... quatre... quatre... fois... quatre... »  cette hésitation fait toujours sourire plus ou moins discrètement, mais peu importe, de toute façon le magicien dit : « Ah ! oui, je sais bien, il y a des personnes qui vous disent de suite : Ça fait tant. Mais moi je n'ai malheureusement aucune disposition pour le calcul mental, je crains toujours de me tromper. Du reste, il y a un moyen bien simple de savoir combien, au juste, cela fait de cartes, je vais les compter. »

A ce moment, prenant, avec la main droite et comme elles se présentent, les cartes que vous avez dans la main gauche, vous comptez, en les posant sur la table : 1, 2, 3, 4, non pas en les mettant l'une sur l'autre, mais en rangée de gauche à droite, comme les chiffres ci-dessus, et vous recommencez sur le n° 1, en disant : 5, 6, etc.. etc., et ainsi de suite jusqu'à épuisement des cartes, ce qui vous fait ainsi quatre nouveaux paquets de quatre cartes dans le tour de magie.

Comme le magicien compte, naturellement à haute voix, il pose la dernière carte en disant : « Et seize. Je m'en doutais bien un peu, ajoutez-vous, mais je n'aime rien livrer au hasard. »

 

La susdite opération terminée, le magicien est maître de la situation, parce que et je le dis une fois pour toutes afin d'éviter les répétitions par suite de cette nouvelle distribution des cartes, celles qui ont été pensées se trouvent indubitablement dans ces paquets et quelque soit ce paquet, exactement au même rang que celui occupé par les personnes qui les ont pensées.

De sorte que désormais, lorsque vous présenterez un quelconque de ces nouveaux paquets à la vue d'une personne, en lui demandant : si elle voit sa carte ? et qu'elle réponde oui, c'est alors elle-même qui vous désignera sa carte, puisque cette carte sera celle qui correspond à l'ordre de la place occupée par la dite personne.

0 commentaire - Permalien - Partager
Commentaires