Blog créé grâce à Iblogyou. Créer un blog gratuitement en moins de 5 minutes.

parents d'élèves

Ecole Berlioz Chatenoy le Royal

Nous nous appelons Amin (13 ans), Walid ( 11ans)  et moi, Yann (j' ai  16 ans),  Nous avons travaillé sur l'actualité qui s' est déroulée il n' y a pas longtemps au Chili, à propos  des 33 mineurs prisonniers dans la mine à Copiapo. Nous vous envoyons ce message pour vous faire partager cette information et sensibiliser les personnes qui vous entourent.

 

 

Les 33 mineurs bloqués depuis le 5 août au fond d'une mine de cuivre et d'or de Copiapo.

 

Après l'effondrement de la mine, le 5 août 2010, ils avaient été donnés pour morts avant qu’ils ne donnent des signes de vie, après 17 jours de «captivité». Par un conduit, les sauveteurs sont parvenus à fournir de l'eau, des vivres et leur permettre d'établir des contacts avec leurs proches pour qu’ils gardent le moral.

Mais selon les responsables des secours, les 33 mineurs piégés sont dans un état de santé jugé remarquable, même si certains présentent des problèmes dermatologiques et que l'un d'eux souffre d'une pneumonie et auquel des antibiotiques ont été prescrits.

 

Image

Travail des sauveteurs pour libérer les 33 mineurs retenus

Image

        En attendant d'être remontés, les hommes avaient fait des exercices pour ne pas prendre de poids avant leur ascension. Des examens médicaux comparables à ceux effectués sur les astronautes de retour de mission spatiale leur ont été prodigués dans un hôpital de campagne installé près de la mine. Les mineurs ont ensuite passé un peu de temps avec leurs proches avant d'être transférés par hélicoptère vers l'hôpital de Copiapo.

 

Image

 

                                                                                                                                    

    

                                            Amin , Walid et Yann le 15 10 2010

 

 

0 commentaire - Permalien - Partager
Commentaires