Blog créé grâce à Iblogyou. Créer un blog gratuitement en moins de 5 minutes.

dragons

les dragons il y a que ça de bien

les dragons : caracteristique Posté le Vendredi 30 Janvier 2009 à 20h06

 

Les dragons sont de magnifiques créatures. Même si leur âme est mystérieuse, elle suscite l'admiration et la fascination. Pourtant, ces êtres fantastiques ne sont pas des fantômes, mais de véritables êtres de chair et de sang possédant des émotions et une famille. L'homme l'a craint et l'homme l'a détruit.. mais le peu qui reste repose en paix dans les vallées que l'homme n'a pas souillé de son pied.

 

 

RETOUR DEBUT DE PAGE Le squelette

 

Le dragon du monde occidental, Eudraco magnificus occidentalis, possède une structure squelettiques très robuste. Il possède une large tête, un long cou, des épaules prononcée, de grosses pattes, une queue puissante et de larges ailes. Les os du dragon sont très forts, mais aussi très légers. La mâchoire du dragon est assez large pour accommodée une masse musculaire très puissante. Le dragon peut disloquer sa mâchoire, comme certains serpent sont capables de le faire, afin d'attraper de gros objets. Il possède deux types de dents puisqu'il est omnivore. Les canines et les incisives du dragon sont longues et coupantes comme des lames de rasoir. Ses molaires, quant à elles, mâchent la nourriture au lieu de l'avaler tout rond. Les os des épaules sont larges afin de supporter les muscles des ailes servant au vol. Les os des "doigts" d'ailes sont très longs afin de soutenir la légère membrane de peau autour d'eux, un peu à la manière des chauves-souris.

 

 

Le dragon orienta, Dracoserpens Lung orientalis, est extrêmement long et il possède une petite structure squelettique. Il a une tête de grandeur moyenne, un court cou, de petites pattes et hanches ainsi qu'une longue queue. Son squelette est très souple grâce à sa forme de serpent. Il peut s'entortiller de plusieurs façons. Ce type de dragon n'a pas les os ceux et le squelette est mince, car il n'a pas à supporter des muscles pour le vol. Il ne possède pas d'ailes. Il vole seulement grâce à la force de la magie de la terre.

 

 

 

RETOUR DEBUT DE PAGE Les muscles

 

Les dragons occidentaux ont beaucoup plus de muscles que leurs cousins orientaux. Ceci est du à leur massive masse musculaire nécessaire afin de soulever leur poids à travers les cieux. Les ailes comme telles n'ont pas de muscles majeurs, car ils sont tous dans la région de la cage thoracique. Les autres muscles qui ont une certaines puissance sont dans la région de la queue et des pattes arrières. Le dragon occidental peut facilement tenir le poids moyen d'un homme adulte pendant qu'il vole. Le muscle de la mâchoire peut facilement écraser des os.

 

 

 

RETOUR DEBUT DE PAGE Le corps

 

Le dragon est une créature au sang chaud. Il s'adapte donc facilement à tous les climats. Le dragon peut être une énorme créature dépendant de l'espèce. Toutes les espèces de dragons ont une morphologie différente. La plupart ont des écailles, mais certaines sortes de dragons peuvent être recouverts d'une rude peau. Les dragons ont une grande espérance de vie. Il ne meurent pas de vieillesse, mais plutôt de maladie ou de combats sanglants. Malgré la force imposante du dragon, la créature perd son agilité avec l'âge.

 

 

 

RETOUR DEBUT DE PAGE Les écailles

 

Les écailles sont faites de cellules denses de kératine, une protéine fibreuse très dure. Au cours de sa vie, le dragon ne perd pas d'écaille comme tel, mais comme nos ongles, l'émail se renouvelle. Lorsqu'un dragon naît, ses écailles sont aussi douce et souple que du papier de soie. Elles deviennent lentement plus rigides au fur et à mesure que le dragon croît. Le fer contenu dans le sang et les légumes est absorbé par les vaisseaux sanguins pour être ensuite mélangé avec la kératine pour créer des écailles aussi dures que l'acier. Le processus du durcissement des écailles peut prendre environ un an après l'éclosion de l'œuf. La couleur des écailles est déterminée par les gênes des parents. Habituellement, les dragons d'une couleur se reproduisent seulement avec ceux de la même couleur qu'eux. Si un accouplement est fait entre un dragon vert et un dragon or, leur rejeton sera de couleur bronze.

 

 

Les écailles d'un dragon ne sont jamais d'une seule couleur. Si un dragon est bleu, ses écailles ont plusieurs nuances de bleu. Dans les profondeurs de l'épiderme se trouvent des poils. L'extrémité de ses poils possèdent une glande qui secrète une substance riche en minéraux qui détermine la couleur et la dureté des écailles. Pour un dragon en santé, ses écailles sont brillantes et lustrées grâce à la couche transparente sur elles, mais si le dragon est malade, ses écailles sont alors ternes. Certaines races de dragon, lorsque l'animal atteint l'âge mature, les cellules dans les écailles peuvent changer de couleur grâce au pigment chromatophore. Cette réaction peut être causée par une émotion (la haine, la joie) ou par sa volonté. Si le dragon est en colère, il peut changer sa couleur originale par une couleur plus brillante telle le rouge, ou pendant les rites d'accouplement, il peut changer la couleur de ses écailles pour attirer les autres dragons. Les dragons sont des créatures extrêmement intelligentes. Elles peuvent changer la couleur de leurs écailles pour se fondre parfaitement dans la nature incluant les subtiles nuances d'ombres et de lumière. 

 

La fonction principale des écailles est la protection de la peau fragile du dragon. Un adulte peut facilement encaisser directement le tir d'une épée d'un chevalier et tressaillir durement. Les écailles en forme de goutte d'eau d'un adulte peut avoir 12 à 18 cm de large et 21 à 27 cm de long. Le motif plat des écailles sur son corps forme des cercles qui se chevauchent les uns les autres. La facilité de mouvoir du dragon est due l'unique dépression située sur le dessus des deux côtés des écailles qui permettent de s'étendre plat sur le corps. Les écailles dans la région de la cage thoracique sont plus large et peut atteindre facilement une trentaine de centimètres. Les écailles sont des sortes de rabats carrés qui se chevauchent de la gorge, passe sous le corps et finit le dessous de la queue de l'animal. Toutes ces écailles glissent légèrement l'une sur l'autre ce qui provoque un doux craquement lorsque le dragon se déplace. Le chevauchement des écailles rend à quiconque la tâche de tuer le dragon difficile. Le dragon peut dresser ses écailles à la verticale pour se laver. Aussi, lorsque le dragon est en colère, il peut se gonfler et étirer ses écailles afin de paraître plus imposant pour l'adversaire. Soulever les écailles de cette façon est aussi un bon moyen de réduire la température corporelle du dragon, car cela permet à la peau de relâcher la chaleur. Un passe-temps du dragon est de soulever ses écailles et de plonger dans une piscine d'eau froide afin de permettre à l'eau de couler entre les écailles et sur sa peau sensible.

 

 

 

RETOUR DEBUT DE PAGE Les ailes

 

L'aile est la partie qui le distingue de toutes les autres créatures. L'aile du dragon est large et enveloppée de cuir. L'aile est généralement plus grande que le corps du dragon afin de déployer l'incroyable force nécessaire à le soulever et le maintenir en vol.

 

Les os de l'aile sont essentiellement comme ceux du bras et de la main. Si vous regardez bien la griffe et l'aile du squelette du dragon, vous remarquerez que l'aile est seulement une version étirée de notre bras et de notre main. Les deux petits os du bras sont attachés avec un cartilage et un muscle au coude de l'aile. Il y a habituellement 4 à 5 longs doigts tenant le cuir de l'aile; chacun de ces doigts se terminant par une griffe. La griffe du pouce forme une sorte de poignet où tous les doigts se joignent pour former l'aile.

 

Comment volent-ils ? La force du vol du dragon est dans le grand et puissant rabat de l'aile qui propulse le corps du dragon vers le haut. Un dragon juvénile n'a pas la force nécessaire à un décollage vertical directement du sol. Il reste habituellement près d'une falaise afin de s'élancer pour le vol. Quelques années sont nécessaires au développement de muscles extrêmement forts permettant le décollage de la terre ferme. Les ailes paraissent trop petites pour supporter le poids du dragon, mais tous les dragons possèdent une magie innée les aidant pour le vol. Cette habilité leur permet de les protéger de la fatigue pendant les longs vols.

 

 

 

RETOUR DEBUT DE PAGE Les armes

 

Les dragons peuvent utiliser leurs ailes comme arme de combat en dernier essor en immobilisant l'adversaire avec ses griffes en lames de rasoir. La membrane de l'aile est très facilement dommageable à comparer au reste du corps du dragon. Si cette membrane se déchire, il en prendra beaucoup de temps à guérir et le dragon court le risque de ne jamais voler de nouveau si l'aile ne guérit pas correctement. Si le dragon est attaqué au sol, il évitera l'ennemi en s'envola dans les airs. Si, par contre, le dragon est pris au sol, il repliera ses ailes contre lui et utilisera son souffle ou ses griffes contre l'attaquant.

 

Le feu est l'élément principal qui entretient la peur du dragon. Son souffle de flammes infernal peut tourner la chair et les os en cendre. Ce n'est pas tous les dragons qui crachent le feu. Certains ont un souffle glacial, d'autres, un souffle acide ou n'ont simplement aucune arme avec leur souffle. Le feu est produit avec la digestion. Tout commence lorsqu'un dragon dévore sa proie. Il digère sa nourriture dans un estomac ordinaire. Puis, la digestion continue dans une second estomac qui désagrège encore plus la nourriture. Après que l'estomac du dragon ait retiré le maximum de la nourriture ingurgitée, le corps transforme le reste de la nourriture et l'acide gastrique en hydrogène. Le dragon entrepose cet hydrogène dans diverses glandes pour une utilisation future. Il peut utiliser ce gaz dès que le besoin s'en fait sentir. Lorsque le dragon crache le feu, il libère l'hydrogène dans sa gorge et mélange le gaz avec d'autres produits corporels. Lorsque la mixture entre en contact de l'oxygène, elle brûle automatiquement et rapidement. Les glandes contiennent habituellement de l'hydrogène pour 3 rasée de flammes. L'explication est semblable pour les autres souffles de dragons. Leur corps transforme seulement la nourriture en d'autres composés.

 

 

 

RETOUR DEBUT DE PAGE Les sens

 

Les dragons ont les mêmes sens que les humains : le toucher, le goûter, la vue, l'ouïe et l'odorat. Ils ont aussi un sixième sens qui leur permet de sentir les émotions des autres. Les cinq sens normaux sont particulièrement alertes et pointus. Ils peuvent sentir une personne à plusieurs kilomètres. Par contre, leur sixième sens est de courte portée. Si un humain ou un animal ressent une forte émotion, comme la peur ou la haine, le dragon la sentira très fortement même si il ne le voit pas. La peur du dragon vient de ce sens et clou sur place l'animal ou la personne à la vue de cette créature. Les dragons utilisent cette avantage pour battre ses ennemis comme les chevaliers ou les voleurs. Seulement les plus braves (ou les plus faible d'esprit) ne sont pas affectés par cette peur. Il y a habituellement une aura autour du dragon malin, alors que, chez les dragons amicaux, cette aura est inexistante.

 

 

 

RETOUR DEBUT DE PAGE La psychologie

 

PhotobucketLe dragon adulte est une créature rusée et sûre de ses moyens. Sa ruse lui permet d'échapper aux pièges des hommes. Il est avare et insolent. Les dragons adorent les bijoux et les pierres précieuses et ils s'y connaissent en joaillerie. Il s'empare de ses bijoux en pillant ou troquant les objets tant convoités. Il connaît bien toutes ses possessions si bien qu'il sait si quelque chose manque à son inventaire. Il adore les activités intellectuelles et les énigmes. Il promettent parfois de laisser la liberté à leur victimes s'ils répondent correctement aux énigmes. La voix du dragon est magnifique qui enchante et charme facilement les humains. Le dragon parle le latin, mais il peut facilement maîtriser le dialecte local. Les dragons sont aussi de talentueux poètes. Les dragons ont parfois des esclaves humains afin de combler leur besoin affectif. Ils le caressent et exaucent tous ces vœux. Il est possible de gagner la confiance d'un dragon et d'exercer une grande influence en se montrant capable de garder les secrets et en parlant avec prudence et discrétion. Le plus grand secret du dragon est son nom. Il est donné par son père à sa naissance, mais il se modifie au cours du temps. Il est tellement bien gardé qu'il n'est pas rare que seul son père et lui connaissent son véritable nom. Ce nom indique ses origines ainsi que sa personnalité. Le dragon ne tolère pas la pollution. Il préfère de loin les bois et l'air pur à la civilisation. Les dragons se réfugient dans les grottes ou les cavernes dont l'entrée est dissimulé par des rochers ou la végétation. Le continuel frottement des écailles rendent les parois de la caverne lisses.

 

 

 

RETOUR DEBUT DE PAGE La magie

 

Le dragon est un excellent magicien. Il utilise la magie des éléments. Il sait manipuler la nature, mais toujours dans un esprit d'harmonie avec celle-ci. Il peut aussi se transformer en humain sur une longue période de temps. Le dragon doit posséder un grand pouvoir de concentration pour maintenir les illusions. Un adulte peut les maintenir plusieurs jours en s'accordant des périodes de repos la nuit et le dragon-sorcier peut les maintenir plusieurs mois avec peu de séance de repos. Les dragons-sorciers détestent les magiciens maladroits qui détruisent la nature et qui envient les pouvoirs des dragons. Les magiciens entretenaient donc l'image du dragon comme celle de la corruption et du démon.

 

 

 

RETOUR DEBUT DE PAGE La hiérarchie familiale

 

Les dragons sont organisés en société hiérarchique autour d'un mâle nommé Père-dragon qui a le pouvoir suprême des décisions. Il tâche de maintenir la paix entre ses sujets et il assigne le vrai nom à chaque dragon sous sa tutelle. Sa cour est composée de jeunes dragons qui le protègent et de femelles qui n'ont pas la maturité pour s'accoupler. C'est le Père-dragon qui décide le moment venu aux femelle de s'unir.

 

Les femelles sont très rares et sont traitées avec délicatesse et respect. Fières, elles tiennent beaucoup à leurs privilèges. Elles sont expertes en magie et peuvent se transformer en jeune fille d'une incomparable beauté et peuvent vivre au sein des humains. Elles ont aussi une autorité incontestable au sein du Conseil des dragons. Elles sélectionnent les candidats pour le vol nuptial et elles choisissent le successeur du Père-dragon à sa mort. Le mâle couvrant un oeuf femelle redouble de vigilance et lorsqu'il éclôt, le mâle nourrit le dragonnet et l'amène sur son dos chez le Père-dragon dès que la femelle dragonnet est assez forte. Le développement physiologique de la femelle est plus lent que celui du mâle, même si elles sont matures plus rapidement que ceux-ci. Elle vivra avec les autres femelles jusqu'à temps que le chef décide que le temps est venu pour elle de s'unir à un autre dragon. Le moment venu, elle partira seule et sera rejoint par une meute de mâles désirant s'accoupler avec elle. Le vol de dragon se dirige vers une destination choisie par le chef pour l'union. Un dragon s'accouplera de 6 à 7 fois durant sa vie.

 

 

Un commentaire. Dernier par Cuisine le 19-05-2013 à 17h54 - Permalien - Partager
Commentaires