Blog créé grâce à Iblogyou. Créer un blog gratuitement en moins de 5 minutes.

Méditons la Bible

Le témoignage

Image

LA BIBLE: UN PIEGE POUR LE CHRETIEN D’AUJOURD’HUI ?

Les chrétiens ont des rapports divers avec la bible. Pour la plupart, c’est la parole de Dieu. Pour certains, ce sont des écritures saintes. Des prédicteurs ou exorcistes le tendent vers le possédé pour que la puissance qui s’y dégage chasse les démons. Le voyageur sert la bible contre lui ou entre ses mains, car c’est ainsi qu’il est protégé ! Au chevet de leurs lits, les bibles sont ouvertes aux pages des psaumes. Ainsi, Dieu veillerait sur eux. La bible serait donc un talisman du chrétien.

Pour ce qu’ils lisent dans la bible, les chrétiens se croient désormais aux mêmes niveaux, sinon à des niveaux supérieurs aux serviteurs de Dieu. Partout, l’on cite des versets pour trouver des faux serviteurs, mais jamais de faux chrétiens.

J’ai entendu et j’entends des hérésies du genre « Ma bible m’a dit » ou « Je n’ai jamais lu, ou, je n’ai jamais vu cela dans la bible. » Ces prétextes sont bons pour condamner des actes des chrétiens et des serviteurs de Dieu.

Un désordre s’est installé, et tous se débattent, étant naturellement pris au piège de la bible.

Jésus-Christ, nous a ordonné d’éclairer en ce jour, son église sur sa seule vérité.

Frères et sœurs, prions ensemble pour demander à Dieu de nous éclairer de sa lumière: « Seigneur Jésus-Christ, notre Sauveur et chef de ton église. Tu m’as dit que cette génération ne doit pas passer, car elle doit connaître ton église. Celle qui est dirigée selon le modèle de ta parole. J’y travaille, quoique je me tienne, auprès de toi et de ton peuple, dans un état de faiblesse, de crainte, et de grand tremblement.

Je ne dois ni faire ce que je veux, ni faire ce que je peux, ni user de ma connaissance d’intellectuel. Je dois être le prédicateur que tu approuves. Alors je prie que ma parole et ma prédication ne reposent pas sur les discours persuasifs de la sagesse humaine, mais sur une démonstration d’Esprit-Saint et de la puissance de Dieu, afin que ta vérité dépouille ces hommes et ses femmes pour les libérer du mensonge et du piège de Satan. Tu es béni notre Dieu, amen ! »

1.    Qu’est-ce qu’un piège ?

Définissons le piège comme;

·       Un moyen détourné dont on se sert pour tromper quelqu’un.

Psaumes 106:35-38 « Ils se mêlèrent avec les nations, Et ils apprirent leurs œuvres.

Ils servirent leurs idoles, Qui furent pour eux un piège; Ils sacrifièrent leurs fils Et leurs filles aux idoles, Ils répandirent le sang innocent, Le sang de leurs fils et de leurs filles, Qu’ils sacrifièrent aux idoles de Canaan, Et le pays fut profané par des meurtres. » L’on s’amuse souvent à jouer aux choses des païens et quand on se rend compte que c’est un piège, il est trop tard.

Genèse 4:8 « Cependant, Caïn adressa la parole à son frère Abel; mais, comme ils étaient dans les champs, Caïn se jeta sur son frère Abel, et le tua. » Caïn donne l’impression qu’il n’en veut plus à Abel. Et il l’a attiré dans son piège pour le tuer.

·       Un danger caché.

1 Timothée 6:9 « Mais ceux qui veulent s’enrichir tombent dans la tentation, dans le piège, et dans beaucoup de désirs insensés et pernicieux qui plongent les hommes dans la ruine et la perdition. » Tellement acharnés à chercher la richesse qu’ils ne discernent plus les dangers qui finissent par les engloutir.

2.    Qu’est-ce que la bible ?

Image

Du grec ‘’ biblia ‘’, d’un pluriel neutre, il signifie « les livres ». Le mot ‘’biblia’’ passa en latin ecclésiastique et devint dans cette langue un féminin singulier, d’où le nom français « bible ». Ce qui veut dire clairement, que bible veut dire les livres. C’est un ensemble de livres.

Et naturellement, la bible est un recueil de soixante-six (66) ou de soixante-treize (73) livres.

Esdras 6:2-3 « L’on trouva à Achmetha, capitale de la province de Médie, un rouleau sur lequel était écrit le mémoire suivant: La première année du roi Cyrus, le roi Cyrus a donné cet ordre au sujet de la maison de Dieu à Jérusalem: Que la maison soit rebâtie, pour être un lieu où l’on offre des sacrifices, et qu’elle ait des solides fondements. Elle aura soixante coudées de hauteur, soixante coudées de largeur. » Le livre qui témoigne du règne du roi Cyrus était un rouleau.

Luc 4 : 16-17 « Il se rendit à Nazareth, où il avait été élevé, et, selon sa coutume, il entra dans la synagogue le jour du sabbat. Il se leva pour faire la lecture, et on lui remit le livre du prophète Esaïe. L’ayant déroulé, il trouva l’endroit où il était écrit. »

Luc 4:20  « Ensuite, il roula le livre, le remit au serviteur, et s’assit. Tous ceux qui se trouvaient dans la synagogue avaient les regards fixés sur lui. » Chaque livre de chaque auteur, était un rouleau unique d’un texte unique. Selon le choix du serviteur de Dieu, un livre était choisi et lu.

Remarque: Le mot « bible » ne figure nulle part dans le livre dont il est le nom. Dans la bible, on ne trouve pas le mot bible. Ceci est la preuve que celui qui a inspiré les écrits qui se trouvent dans la bible ne lui a pas donné un nom.

Répondons à une question importante: « Pourquoi ces soixante-six (66) ou soixante-treize (73) livres seulement, et pas plus ou pas moins ? » Cette question appelle une autre plus importante: « Qui a constitué la bible, dans son rangement actuel ? »

Est-ce Dieu ou les hommes ?

Pour y voir clair, définissons le canon. Le canon est un décret, une loi ou un principe, une règle concernant la discipline religieuse.

Au nom de ce principe, des hommes se sont réunis et, selon un accord humain, ont décidé d’une liste officielle des livres dits inspirés de Dieu, dignes de figurer dans cette bibliothèque.

Naturellement, d’autres qui ne sont pas de leurs avis ont suggéré d’autres rangements. La bible TOB ou JERUSALEM par exemples. Qui a raison, et qui a tort ? Je refuse de spéculer car aucun groupe n’est dans le vrai.

Mais, moi, Dr Israël N’Goran, docteur de la saine doctrine de Christ, je sais et j’enseigne une chose certaine. Des livres contiennent indiscutablement des récits inspirés par Dieu. Et d’autres sont des écrits d’hommes qui rendent témoignage de ce que, eux-mêmes ou d’autres ont vu et/ou entendu.

Alors question ? Et c’est notre troisième point.

3.    La bible est-elle révélée ou un livre révélé ?

Entendez « révélé » comme un livre que Dieu aurait donné ou même inspiré.

Pour mieux comprendre la notion de documents révélés, parlons des tables de la loi.

Exode 32:15-16 « Moïse retourna et descendit de la montagne, les deux tables du témoignage dans sa main; les tables étaient écrites des deux côtés, elles étaient écrites de l’un et de l’autre côté. Les tables étaient l’ouvrage de Dieu, et l’écriture était l’écriture de Dieu, gravée sur les tables. »

C’est Dieu qui a fabriqué les tables de pierre.

C’est Dieu qui a écrit au recto et verso de chaque table. Oui ! Les tables sont l’ouvrage de Dieu. Les écritures sont de la main de Dieu. Je conclus alors que les tables de pierre sont révélées.

Dans ce sens, je repose ma question: « La bible est-elle révélée ? »

Ma réponse à ce sujet est sans équivoque. Non et non !

Pourquoi non ? Par définition, un livre est un assemblage de feuilles imprimées et réunies en un volume relié ou broché.

Les feuilles sont-elles de Dieu comme les tables de pierre ?

Les écritures sont-elles celles de Dieu comme celles sur les tables de pierre ?

Est-ce Dieu qui a assemblé les feuilles ? Les réponses sont non et non !

Luc 1:1-4 « Plusieurs ayant entrepris de composer un récit des événements qui se sont accomplis parmi nous, suivant ce que nous ont transmis ceux qui ont été des témoins oculaires dès le commencement et sont devenus des ministres de la parole, il m’a aussi semblé bon, après avoir fait des recherches exactes sur toutes ces choses depuis leur origine, de te les exposer par écrit d’une manière suivie, excellent Théophile, afin que tu reconnaisses la certitude des enseignements que tu as reçus. »

L’auteur, fait comme plusieurs hommes qui ont décidé de raconter ce qu’ils ont vu et/ou entendu. Il fera alors des recherches exactes en consultant des témoins oculaires. Il n’écrit pas sous inspiration divine. Mais il expose les récits et les témoignages de manières suivis dans l’ordre chronologique. Rien ne vient à Luc par le Saint Esprit. Tout lui vient des hommes qui ont entendu et vu.

Et naturellement, son introduction prouve qu’il raconte un vécu. Luc 1:5 « Du temps d’Hérode, roi de Judée, il y avait un sacrificateur, nommé Zacharie, de la classe d’Abia; sa femme était d’entre les filles d’Aaron, et s’appelait Elisabeth. » Du temps d’Hérode, il y avait … A aucun moment, il dira « ainsi parle Dieu »

Moïse qui va écrire la Torah, bénéficiera aussi de la tradition orale.

Psaumes 78:3-6 « Ce que nous avons entendu, ce que nous savons, Ce que nos pères nous ont raconté, Nous ne le cacherons point à leurs enfants; Nous dirons à la génération future les louanges de l’Eternel, Et sa puissance, et les prodiges qu’il a opérés.

Il a établi un témoignage en Jacob, Il a mis une loi en Israël, Et il a ordonné à nos pères de l’enseigner à leurs enfants,

Pour qu’elle fût connue de la génération future, Des enfants qui naîtraient, Et que, devenus grands, ils en parlassent à leurs enfants. » Si Moïse devenu grand écrit la suite de son histoire que Josué va parachever, ce qui s’est passé avant lui, lui a été raconté par ses pères.

Qu’est-ce que les livres individuellement racontent-ils ?

Chaque auteur, raconte dans son livre, ce qu’il a entendu, ce qu’il sait, et ce que nos pères, les anciens, lui ont raconté.

Ainsi, chaque livre raconte ce que tous les acteurs, y compris l’Eternel Dieu, ou Jésus-Christ, ont dit et fait.

Les prophètes ont mis par écrit ce que Dieu leur a dit. Mais ensuite, cela est intégré dans les histoires qui retracent la vie des différents rois et autres juges de leurs temps.

Jérémie 36:4 « Jérémie appela Baruc, fils de Nérija; et Baruc écrivit dans un livre, sous la dictée de Jérémie, toutes les paroles que l’Eternel avait dites à Jérémie. »

Jérémie 36:9-10 « La cinquième année de Jojakim, fils de Josias, roi de Juda, le neuvième mois, on publia un jeûne devant l’Eternel pour tout le peuple de Jérusalem et pour tout le peuple venu des villes de Juda à Jérusalem.

Et Baruc lut dans le livre les paroles de Jérémie, aux oreilles de tout le peuple, dans la maison de l’Eternel, dans la chambre de Guemaria, fils de Schaphan, le secrétaire, dans le parvis supérieur, à l’entrée de la porte neuve de la maison de l’Eternel. » Dans ce passage, deux choses apparaissent clairement. Il y avait un livre qui contenait les paroles de Jérémie qui sont celles que Dieu lui a dites. C’est ce que Baruk a transcrit et lu.

Ce commentaire que nous lisons ici n’est pas de Dieu, mais du narrateur de l’histoire du peuple d’Israël au temps du prophète Jérémie. Les paroles de Jérémie sont donc intégrées dans un récit.

Remarque importante: Si les paroles que Jérémie a dictées à Baruk, sont inspirées par Dieu, le livre « Jérémie » dans la bible n’est pas inspirée par Dieu.

2 Pierre 1:21 « car ce n’est pas par une volonté d’homme qu’une prophétie a jamais été apportée, mais c’est poussés par le Saint-Esprit que des hommes ont parlé de la part. » La prophétie qui sort de la bouche du prophète, est sous inspiration du Saint-Esprit. Le témoin oculaire qui raconte l’affaire n’est pas inspiré.

Le livre Apocalypse (Français) ou Révélation (Anglais) qui semble inspiré ne l’est pas aussi. Car c’est un mélange de révélations de Dieu et de commentaires de Jean. Chapitre 1:1-2 « Révélation de Jésus-Christ, que Dieu lui a donnée pour montrer à ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt, et qu’il a fait connaître, par l’envoi de son ange, à son serviteur Jean, lequel a attesté la parole de Dieu et le témoignage de Jésus-Christ, tout ce qu’il a vu. » Jean raconte, non pas un vécu, mais quelque chose que l’ange de Dieu lui raconte, appuyée de visions. C’est une révélation.

Chapitre 1:9-10 « Moi Jean, votre frère, et qui ai part avec vous à la tribulation et au royaume et à la persévérance en Jésus, j’étais dans l’île appelée Patmos, à cause de la parole de Dieu et du témoignage de Jésus.

Je fus ravi en esprit au jour du Seigneur, et j’entendis derrière moi une voix forte, comme le son d’une trompette. » Ceci n’est pas une révélation, mais un commentaire de l’auteur de l’écrit.

En définitive, la bible n’est donc pas révélée, mais c’est un composé de livres de lois, de commandements et de témoignages.

Psaumes 78:5 « Il a établi un témoignage en Jacob, Il a mis une loi en Israël, Et il a ordonné à nos pères de l’enseigner à leurs enfants. »

Comment le chrétien d’aujourd’hui, aborde-t-il ce livre ? C’est là que réside l’erreur et le piège qui a déjà mis à mort plusieurs.

4.    La bible est un piège pour des chrétiens.

C’est avec zèle, qu’en brandissant la bible, tous les chrétiens et tous les prédicateurs citent Josué 1:8 « Que ce livre de la loi ne s’éloigne point de ta bouche; médite-le jour et nuit, pour agir fidèlement selon tout ce qui y est écrit; car c’est alors que tu auras du succès dans tes entreprises, c’est alors que tu réussiras. »

Question:

4.1 La bible est-elle le livre de la loi ?

Dieu ne parle pas de votre bible en disant livre de la loi.

Deutéronome 28:58-59 « Si tu n’observes pas et ne mets pas en pratique toutes les paroles de cette loi, écrites dans ce livre, si tu ne crains pas ce nom glorieux et redoutable de l’Eternel, ton Dieu, l’Eternel te frappera miraculeusement, toi et ta postérité, par des plaies grandes et de longue durée, par des maladies graves et opiniâtres. » Ici, il est question des Parole de cette loi, écrites dans ce livre. S’agit-il de la bible ? Non !

Josué 23:6 « Appliquez-vous avec force à observer et à mettre en pratique tout ce qui est écrit dans le livre de la loi de Moïse, sans vous en détourner ni à droite ni à gauche. » Quand Josué prend la succession de Moïse, il disposait du livre de la loi de Moïse. Naturellement, lui-même va compléter ce livre en y marquant sa propre expérience avec Dieu et son peuple.

Josué 24:26 « Josué écrivit ces choses dans le livre de la loi de Dieu. Il prit une grande pierre, qu’il dressa là sous le chêne qui était dans le lieu consacré à l’Eternel. » La bible n’est pas le livre de la loi.

4.2 La bible n’est pas un héritage laissé par Jésus-Christ à son église.

Qu’est-ce que Dieu le Père a-t-il laissé en héritage à son peuple ?

En entrant à Canaan, de quoi disposait le peuple de Dieu ?

Exode 17:14 « L’Eternel dit à Moïse: Ecris cela dans le livre, pour que le souvenir s’en conserve, et déclare à Josué que j’effacerai la mémoire d’Amalek de dessous les cieux. »

Josué 24:26 « Josué écrivit ces choses dans le livre de la loi de Dieu. Il prit une grande pierre, qu’il dressa là sous le chêne qui était dans le lieu consacré à l’Eternel. » Moïse a écrit et ensuite Josué a complété.

Josué 23:6 « Appliquez-vous avec force à observer et à mettre en pratique tout ce qui est écrit dans le livre de la loi de Moïse, sans vous en détourner ni à droite ni à gauche. » Leurs références et guides, ce sont les écrits du livre de la loi.

Une fois son peuple établi à Canaan, Dieu va passer à une autre vitesse. Il va leur parler par la bouche de ses prophètes. Et cela jusqu’à l’arrivée du Seigneur Jésus-Christ.

Hébreux 1:1-2 « Après avoir autrefois, à plusieurs reprises et de plusieurs manières, parlé à nos pères par les prophètes, Dieu, dans ces derniers temps, nous a parlé par le Fils, qu’il a établi héritier de toutes choses, par lequel il a aussi créé le monde. » Loi (pédagogue) ensuite les prophètes puis le Fils.

Mais qu’est-ce que le Seigneur Jésus-Christ, le Fils, nous laisse à son tour ?

Jean 16:7 « Cependant je vous dis la vérité: il vous est avantageux que je m’en aille, car si je ne m’en vais pas, le consolateur ne viendra pas vers vous; mais, si je m’en vais, je vous l’enverrai. »

Christ ne nous laisse ni loi, ni livre, mais il nous laisse son Esprit.

Luc 24:46-49 « Et il leur dit: Ainsi il est écrit que le Christ souffrirait, et qu’il ressusciterait des morts le troisième jour, et que la repentance et le pardon des péchés seraient prêchés en son nom à toutes les nations, à commencer par Jérusalem.

Vous êtes témoins de ces choses. Et voici, j’enverrai sur vous ce que mon Père a promis; mais vous, restez dans la ville jusqu’à ce que vous soyez revêtus de la puissance d’en haut. » Notre message, le message de l’église de Christ portera sur la repentance et le pardon des péchés.

Pour réussir cela, il va nous revêtir de la puissance d’en haut.

Actes 1:8 « Mais vous recevrez une puissance, le Saint-Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre. » Le Seigneur nous a laissé en héritage ce qui nous rend capable d’annoncer l’évangile. Le Saint-Esprit est notre héritage.

Jean 16:8-11 « Et quand il sera venu, il convaincra le monde en ce qui concerne le péché, la justice, et le jugement: en ce qui concerne le péché, parce qu’ils ne croient pas en moi; la justice, parce que je vais au Père, et que vous ne me verrez plus; le jugement, parce que le prince de ce monde est jugé. »

Le Saint Esprit est notre guide. Libre à lui, au moment où il nous conduit, de faire référence à la loi ou aux prophètes.

Voyons le soutien de ce que je dis avec l’Apôtre Pierre.

Actes 2:1-4 « Le jour de la Pentecôte, ils étaient tous ensemble dans le même lieu. Tout à coup il vint du ciel un bruit comme celui d’un vent impétueux, et il remplit toute la maison où ils étaient assis.

Des langues, semblables à des langues de feu, leur apparurent, séparées les unes des autres, et se posèrent sur chacun d’eux. Et ils furent tous remplis du Saint-Esprit, et se mirent à parler en d’autres langues, selon que l’Esprit leur donnait de s’exprimer. » Ils sont remplis du Saint-Esprit et c’est justement lui qui désormais leur donne de s’exprimer.

Le Seigneur Jésus avait dit en Marc 13:11 « Quand on vous emmènera pour vous livrer, ne vous inquiétez pas d’avance de ce que vous aurez à dire, mais dites ce qui vous sera donné à l’heure même; car ce n’est pas vous qui parlerez, mais l’Esprit-Saint. » Le Seigneur ne nous dit pas, « promenez-vous avec votre bible et quand on va vous questionner, ouvrez-la et lisez ! »

Il dit plutôt, « dites ce qui vous sera donné de dire quand le besoin se présente, car c’est l’Esprit-Saint qui parlera au travers de vous. » Alors ne vous inquiétez pas ! S’il veut utiliser un proverbe ou une image ou un verset des écritures, il le fera, mais il n’est pas assujetti à la bible. Donc, nous, ses instruments ne pouvons être assujettis à un livre fut-ce-t-il la bible.

Nous nous souvenons que le Fils, lui-même a souvent cité les écrits des prophètes et du livre de la loi. Mais il n’a jamais été assujetti à la loi.

Jean 10:34 « Jésus leur répondit: N’est-il pas écrit dans votre loi: J’ai dit: Vous êtes des dieux ? »

Jean 12:39-41 « Aussi ne pouvaient-ils croire, parce qu’Esaïe a dit encore: Il a aveuglé leurs yeux; et il a endurci leur cœur, De peur qu’ils ne voient des yeux, Qu’ils ne comprennent du cœur, Qu’ils ne se convertissent, et que je ne les guérisse. Esaïe dit ces choses, lorsqu’il vit sa gloire, et qu’il parla de lui. » C’est le Fils qui parle. Il fait référence à sa propre Parole qu’Esaïe a livrée.

Pourquoi ?

Parce que, ceux à qui il parle à présent ont déjà cru en Esaïe. Il fait appel à leurs anciennes connaissances pour asseoir son message.

Jean 12:42-43 « Cependant, même parmi les chefs, plusieurs crurent en lui; mais, à cause des pharisiens, ils n’en faisaient pas l’aveu, dans la crainte d’être exclus de la synagogue. Car ils aimèrent la gloire des hommes plus que la gloire de Dieu. » La référence à Esaïe leur a donné de croire.

Et, à la pentecôte, Pierre aussi va citer David et les prophètes, comme le Saint-Esprit lui a donné de dire. C’est ici la seule et unique vérité.

Notre guide est le consolateur, le Saint-Esprit qui est libre de faire référence à tout ce qu’il veut ou peut pour nous faire comprendre son message. C’est à savoir.

Laissez le Saint-Esprit vous conduire en tout. Prières, méditations, prédications. Lisez ce qu’il vous demande lire et faites ce qu’il vous demande de faire.

4.3 Croire que la bible est la Parole de Dieu

Qu’est-ce la Parole de Dieu ?

Jean 1:1-2 « Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. Elle était au commencement avec Dieu. » La Parole est Dieu.

Jean 1:14 « Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père. »

Jean 6:63 « C’est l’esprit qui vivifie; la chair ne sert de rien. Les paroles que je vous ai dites sont esprit et vie. » Les paroles du Seigneur sont esprit et vie. Dieu est Esprit et Parole.

Mieux, toute la Parole du Seigneur n’est pas consignée dans la bible. Jean 16:12-13 « J’ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais vous ne pouvez pas les porter maintenant. Quand le consolateur sera venu, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité; car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu’il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir. » Dans les écrits, nous avons la trace de ce que Dieu a déjà dit. Et, il mentionne ici qu’il n’a pas tout dit. Son Esprit qu’il nous a envoyé se charge aujourd’hui, au jour le jour de continuer à nous parler.

Si la tablette de pierre n’est pas la loi, alors le papier qui retrace le témoignage ne peut-être Dieu.

C’est de l’idolâtrie de considérer que la bible est la parole de Dieu et d’agir comme tel vis-à-vis d’elle.

Pythagore a laissé ses théories et formule dans des milliers de livres de Mathématiques, mais ces livres ne sont pas Pythagore. Que les chrétiens se ressaisissent. La bible n’est point « l’épée de l’Esprit » ni « la houlette du berger »

4.4 Ne pas savoir qui a parlé et à qui il a parlé

Une question: « Les lettres ou épîtres de Paul s’adressent à qui ? Aux chrétiens ou aux anciens qui dirigent les églises fondées par lui ? »

Quand le Seigneur Jésus-Christ dit: « Prenez garde que personne ne vous séduise. Car plusieurs viendront sous mon nom, disant: C’est moi qui suis le Christ. Et ils séduiront beaucoup de gens. » Matthieu 24:4-5 s’adresse à qui ? Aux Apôtres ou à tous les chrétiens ? Christ parle-t-il aux brebis ou aux bergers ?

Quand le Seigneur Jésus-Christ dit: « Gardez-vous des faux prophètes. Ils viennent à vous en vêtements de brebis, mais au dedans ce sont des loups ravisseurs. » Matthieu 7:15. A qui le Seigneur parle-t-il ? Aux brebis ou aux bergers ?

Une brebis peut-elle reconnaître un loup ? Et même si elle peut, peut-elle s’en protéger ?

Entre le berger et la brebis qui doit détecter le loup ? N’est-ce pas le berger qui peut lutter contre lui ?

1 Samuel 17:34-35 « David dit à Saül: Ton serviteur faisait paître les brebis de son père. Et quand un lion ou un ours venait en enlever une du troupeau, je courais après lui, je le frappais, et j’arrachais la brebis de sa gueule. S’il se dressait contre moi, je le saisissais par la gorge, je le frappais, et je le tuais. » Le lion ou l’ours enlèvera à coups sûrs, des brebis, qu’elles les voient ou non. Mais le berger est le seul capable de donner sa vie pour ses brebis et de la défendre en combattant l’ours et le lion.

Cette confusion fait que tous les chrétiens, des brebis, sont devenues par ignorance juges des bergers et se perdent tous les jours.

4.5 Se considérer comme acteurs des faits bibliques

Cette dernière partie est essentielle car plusieurs sont encore dans le piège à cause des graves erreurs.

Est-ce que les chrétiens sont acteurs de la bible ? C’est-à-dire, est-ce que ce qui est dit dans la bible, les concerne directement ?

Deutéronome 28:1-2 « Si tu obéis à la voix de l’Eternel, ton Dieu, en observant et en mettant en pratique tous ses commandements que je te prescris aujourd’hui, l’Eternel, ton Dieu, te donnera la supériorité sur toutes les nations de la terre. Voici toutes les bénédictions qui se répandront sur toi et qui seront ton partage, lorsque tu obéiras à la voix de l’Eternel, ton Dieu. » Cette parole ne s’adresse pas à nous. Elle s’adresse aux Hébreux du temps de Josué.

Mais quelle doit être notre comportement devant ce témoignage ?

Le chrétien est conduit par le Saint-Esprit. Donc, lui, il écoute le Saint-Esprit. Ce qu’il tire ici comme leçon, c’est qu’il doit écouter le Saint-Esprit et faire comme le Saint-Esprit lui ordonne ou lui dit.

En réalité, chaque livre raconte une histoire, qui révèle une moralité à appliquer à nos vies. Mais nous ne sommes pas acteurs de l’histoire.

4.6 Les conflits sont un piège mortel

Dieu, le Père, a engendré son peuple, lui a donné une résidence et lui a donné la loi pour veiller sur lui comme un éducateur, comme un pédagogue.

Galates 3:24-25 « Ainsi la loi a été comme un pédagogue pour nous conduire à Christ, afin que nous fussions justifiés par la foi.

La foi étant venue, nous ne sommes plus sous ce pédagogue. » Ce qui veut dire que la loi, une fois Jésus-Christ venu, devait laisser toute la place à Jésus-Christ.

Jean 3:30-31 « Il faut qu’il croisse, et que je diminue. Celui qui vient d’en haut est au-dessus de tous; celui qui est de la terre est de la terre, et il parle comme étant de la terre. Celui qui vient du ciel est au-dessus de tous. » Jésus-Christ est au-dessus de tout, y compris la loi. Mais que va-t-il se passer ?

Les juifs vont lui opposer la loi et pour cela, ils ne lui feront pas de place.

Marc 14:64 « Vous avez entendu le blasphème. Que vous en semble ? Tous le condamnèrent comme méritant la mort. »

Jean 10:33 « Les Juifs lui répondirent: Ce n’est point pour une bonne œuvre que nous te lapidons, mais pour un blasphème, et parce que toi, qui es un homme, tu te fais Dieu. » Au lieu de croire dans le Fils de Dieu, ils vont lui opposer la loi. En définitive, ils se sont maudits eux-mêmes, à cause de leur attachement à la loi.

Matthieu 27:25 « Et tout le peuple répondit: Que son sang retombe sur nous et sur nos enfants ! »

Frères et sœurs, après le conflit loi – Jésus-Christ, il y a aujourd’hui, conflit bible – Saint-Esprit.

Le Seigneur Jésus-Christ a dit en Jean 16:7 « Cependant je vous dis la vérité: il vous est avantageux que je m’en aille, car si je ne m’en vais pas, le consolateur ne viendra pas vers vous; mais, si je m’en vais, je vous l’enverrai. »

Jean 16:13-14 « Quand le consolateur sera venu, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité; car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu’il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir.

Il me glorifiera, parce qu’il prendra de ce qui est à moi, et vous l’annoncera. »

·       Le Saint-Esprit, nous conduira dans toute la vérité. C’est lui qui nous montre la route comme Moïse dans le désert avec Dieu et le peuple d’Israël.

·       Le Saint-Esprit ne parlera pas de lui. Il nous dira ce qu’il entend de Jésus-Christ, et il nous dira l’avenir.

·       Le Saint-Esprit glorifiera Jésus-Christ et Jésus-Christ seul.

Au lieu de marcher par l’Esprit, nous sommes accrochés à la bible et finalement nous opposons cette douteuse bible au Saint-Esprit.

Pour ne point marcher par l’Esprit, des chrétiens disent avec force: « ma bible m’a dit. » oubliant que c’est le Saint-Esprit qui doit lui parler.

Ils désobéissent au Saint-Esprit en disant haut et fort: « je n’ai jamais vu cela dans la bible. Donc c’est faux, c’est un péché. »

Alors qu’il est dit en 2 Corinthiens 3:17 que « Le Seigneur c’est l’Esprit; et là où est l’Esprit du Seigneur, là est la liberté. », les chrétiens sont prisonniers de la bible.

Frères et sœurs, voici le piège qui vous a engloutis. Voici le piège de votre mort spirituelle.

Conclusion.

2 Timothée 2:24-26 « Or, il ne faut pas qu’un serviteur du Seigneur ait des querelles; il doit, au contraire, avoir de la condescendance pour tous, être propre à enseigner, doué de patience; il doit redresser avec douceur les adversaires, dans l’espérance que Dieu leur donnera la repentance pour arriver à la connaissance de la vérité, et que, revenus à leur bon sens, ils se dégageront des pièges du diable, qui s’est emparé d’eux pour les soumettre à sa volonté. » Je suis venu en paix au nom du Seigneur, non pour provoquer ou animer des querelles. Non ! Je suis venu vous enseigner la vérité, afin que Dieu vous donne la repentance pour que vous connaissiez la vérité qui va vous rendre libres. C’est pour la liberté que Christ vous a libérés, alors, frères et sœurs, dégagez-vous du piège de la bible et de Satan.

Car, ce sont des hommes qui ont composé la bible. Nous en trouvons deux modèles selon leurs contenus. Bible à 66 livres. Bible à 73 livres. Comment savoir laquelle des deux bibles est la bonne ? Dieu vous dit aujourd’hui, que dans des livres, il a parlé. Mais cette composition appelée bible n’est point de lui. Suivons le Saint-Esprit, et nous serons dans la vérité. « Car tous ceux qui sont conduits par l’Esprit de Dieu sont fils de Dieu. » Romains 8:14.

En Galates 5:18 il est dit: « Si vous êtes conduits par l’Esprit, vous n’êtes point sous la loi. »

En Galates 5:25 il est écrit: « Si nous vivons par l’Esprit, marchons aussi selon l’Esprit. » Oui ! Vivons par l’Esprit. Shalom, paix sur vous !

Un commentaire. Dernier par Le Préféré De Dieu le 24-02-2014 à 15h40 - Permalien - Partager
Commentaires