Blog créé grâce à Iblogyou. Créer un blog gratuitement en moins de 5 minutes.

les joies de Paris

la vie d'un parisien

éphéméride du 23 mars Posté le Lundi 23 Mars 2009 à 07h27

23 mars 1910 :naissance d' Akira Kurosawa (黒澤 明), réalisateur japonais, († 1998).

Kurosawa est surtout connu pour ses films de jidaigeki comme Les Sept Samouraïs et Ran mais ses films ont également pour sujet le Japon contemporain comme Chien enragé et Vivre.

Il se distingue notamment par une technique cinématographique qu'il a développée dans les années 1950. Il utilise des téléobjectifs pour le rendu particulier de l'image qui lui permettent de filmer les acteurs de loin sans les troubler, mais aussi la technique du volet comme mode de transition entre deux scènes (il influencera en cela profondément George Lucas).

Kurosawa tourne également avec plusieurs caméras, ce qui lui permet de filmer une même scène de plusieurs angles. Enfin il utilise remarquablement les événements naturels pour renforcer les ambiances, comme la pluie dans la bataille finale des Sept Samouraïs ou le brouillard dans Le Château de l'araignée.

Il était connu sous le nom de Tenno, littéralement « l'Empereur », pour sa manière dictatoriale de réaliser. C'était en effet un perfectionniste qui dépensait énormément d'énergie et de temps pour atteindre l'effet visuel qu'il recherchait.

Akira Kurosawa a inspiré de nombreux cinéastes.

  • Les Sept Samouraïs inspirera le film les Sept Mercenaires (The magnificent seven) de John Sturges en 1960.
  • Yojimbo inspira le film Pour une poignée de dollars (Per un pugno di dollari) de Sergio Leone en 1964.
  • La Forteresse cachée a inspiré George Lucas pour l'écriture de La Guerre des étoiles (Star Wars).
  • Tora! tora! tora! : Akira Kurosawa a réalisé la première mouture des séquences japonaises du Tora! tora! tora! The Attack On Pearl Harbor (トラ!トラ!トラ!) de Richard Fleischer. À la suite d'une dispute avec le réalisateur américain et les studios de la Century Fox, Kurosawa fut finalement remplacé par Toshio Masuda et le sulfureux Kinji Fukasaku pour la version finale de cette reconstitution historique de l'attaque de Pearl Harbor, vue pour la première fois par les deux camps.
0 commentaire - Permalien - Partager
Commentaires