Blog créé grâce à Iblogyou. Créer un blog gratuitement en moins de 5 minutes.

L'ESPAGNE

avec un temps très très moyen...

Maroc essai d'article Posté le Lundi 11 Mai 2009 à 17h53

 

Continuité et remplacement du blog:                        



                          phil.lolo.over-blog.com




Pour moi l'avantage de ce nouveau blog se fait à l'insertion des photos beaucoup plus rapide et à la lecture car il suffit de cliquer sur une photo pour l'agrandir.....cool, c'est plus sympa.

un bémol toutefois, ça peut être un peu long, les photos sont un peu lourdes...le prochain article, ce sera mieux.........

 



Ceci est un essai. L'article n'est pas fini.....je reprendrai dans une semaine.

 

Image

               

                                      Un circuit de 4000 Kms

 

Ouf, un peu de temps pour m'occuper de mon blog et revenir sur notre voyage au Maroc, un débriefing  s'impose.

 

                                       

Après donc un mois de péripéties en Guadeloupe, retour sur Paris vers les enfants puis départ de Mulhouse pour l'Espagne, Alicante et Mazarron.

Juste le temps de sortir la Grise, un petit coucou à Ti'Case, un bisou aux parents et hop c'est parti.

 

 

Première étape, 500 kms, jusqu'à Gibraltar

 

et là….pas possible de prendre le bateau pour Ceuta….la tempête.

Heureusement, l'hôtel est super,

 

Image

 

 

                                    en plus direction la belle de Cadix,

 

                             Image

 

 

et rempiler pour une nuit de plus ne nous perturbe pas ,…..si ce n'est que nous perdons un jour sur notre planning, déjà serré.

Enfin , Maroc nous voilà,

 

                       après une traversée sur le pont….et oui, la mer n'est pas encore calme….

 

La Grise restera en bas

Image

 

 

 

 

 

                                         Image

 

Formalités de douane, ouf…, et tout de suite dans l'ambiance….c'est plus dépaysant que prévu.

Tétouan, la grande ville, bof, puis le rif.

 

Arrivée à Chefchaouen,

           

                                             ville sur promontoire,

 

 

 

Image

Image

 

 

avec sa médina bleue. On aime bien.

 

 

Image

                                                         

 

                                                   Image

 

   Pas de proposition de fumette, comme noté sur les guides, et promenade le soir en toute tranquillité…des gens sympathiques et souriants, tout pour nous mettre en confiance. Impression de sécurité que nous aurons tout le long de notre voyage.

 

 

Direction Meknes,

 

 

 La Grise commence à se méfier sérieusement. Les routes sans être vraiment mauvaises sont souvent piégeuses, les autochtones, sans êtres vraiment mauvais  conducteurs sont souvent …hum…imprévisibles, quand aux ânes et moutons, il faut garder un œil dessus.

 

 

Image

 

 

La Grise apprend également très vite que les entrées des villages, petits ou grands , des villes, du moment qu'il y a une petite ligne droite, surtout si celle-ci descend un peu, sont quasiment toutes équipées de radar mobiles, avec aux commandes la gendarmerie royale….et ça rigole pas…

 

Pour atteindre cette ville Impériale, encore une surprise, tout est vert, très vert…..ça fait  dix ans qu'il n'était pas tombé autant d'eau….du bol, le soleil est revenu pour nous en cette fin Avril .

 

                                        Image

 

 

Des oliveraies à perte de vue, des pressoirs animés par des chevaux efflanqués, des femmes dévolues aux corvées d'eau et de bois rythment cette étape agréable. 

 

Image

 

 Il ne faut pas s'écarter de la route principale, même dans les villages, la Grise n'est pas une moto trail, encore moins de cross et elle prend vite conscience de ses limites.

 

Tour de Meknès   en calèche …..et oui, j'avais promis à Laurence.

 

Image

 

Rien de bien spectaculaire, les alentours du Palais Impérial, qui ne se visite pas sont très mal entretenus…

 

 

Image

 

                                                                 Image

 

Non ce qui est sympa, c'est la place,

 

                                  Image

 

et le marché surtout le soir avec son ambiance. Premier tagine, ça change de celui mangé à Nice, il y a quelques années, dans un restau pour attrape couillon…..

 

 

 

Image

 

Il nous faut rattraper notre jour perdu au départ. Pensant avoir fait le tour de Meknes, nous ne resterons donc pas plus longtemps.

 

Au menu  de la journée   Meknes – Béni-Melal

 

 

Journée de petites routes, forêts de cèdres près d'Azrou, peuplées de singes,

 

  Image

 

alternent  avec des paysages arides,

 

                         Image

 

des cultures verdoyantes,

 

                                                     Image

 

                           

                  Image

                       

 

 

des sources, nous dirons ……touristiques.

 

 

      Image

 

 

Le Maroc profond. Le  plaisir est au rendez vous.

 

 

Premier contact avec, comment les nommer ?.....les demandeurs, qui des bonbons, qui des dirhams, cigarettes, bagues de Lolo. Bien que prévenus nous sommes impressionnés. Impossible de s'arrêter, en pleine campagne, pour satisfaire un besoin bien naturel, que, immédiatement, sortis de nul part, des marmailles accourent à une vitesse impressionnante. 

 

                                                                                                                                     Image

 

 

Béni-Méllal, sans charme particulier, si ce n'est son authenticité, où dans cette ville le soir, nous sommes les seuls Européens à déambuler au milieu des échoppes….surprenantes.

 

 

                   Image

 

                                                                      Image

 

 

Premiers sandwichs locaux d'abats et autres viandes. C'est très bon et commençons à nous habituer ….à ne pas être trop regardant …sur l'hygiène. Cela dit, nous n'aurons pas de problème de « tourista », pendant notre séjour…et pourtant….

 

 

Béni-Mélal – Marrakech.

 

 

Nous passons par les cascades d'Ouzoud, de toute beauté. Attention, même dans ce bled, il y avait un radar. On nous arrête…un coup d'adrénaline, je ne dépassais pas le 50. Ouf, le sujet assermenté par sa Majesté est motard et voulait discuter de la Grise…le cœur reprend son rythme normal.

 

 

Image

 

 

On se fait avoir par un guide que nous ne voulons pas, mais qui nous colle comme une sangsue qui sort de Carême, il faudrait être plus ferme à l'avenir, c'est dur, nous n'aimons pas remballer ces pauvres bougres.

 

Merci au gardien de la moto...c'est beaucoup mieux qu'un horodateur.......

 

 

Image

 

 

Après la balade des cascades, je mange des brochettes…..pas bonnes et chères. Laurence ne veut pas manger. En effet, le camelot traverse la route pour aller découper mon morceau de viande sur les carcasses qui pendent à l'étal en face. Lolo a l'appétit coupé, car la tête est toujours accrochée avec poils et ….yeux qui regardent ma moitié en semblant lui adresser quelques reproches…

 

                                         Image

 

 

Le reste de l'étape se fait avec l'Atlas enneigé en toile de fond. Grandiose, la température est agréable, 27°.

 

On rencontre la 404 que papa avait vendue il y a 30 ans.....

 

 

 

Image

 

 

 

Le gars a rajouté une galerie pour transporter ses chèvres...         

 

Pour notre arrivée dans cette grande ville, en prévision nous avions sélectionné quelques riads…Aie, trouver un riad dans la médina équivaut à trouver une femme marocaine attablée dans un bar,( précisons, dans les campagnes.) Mais pas d'affolement, à peine cinq  minutes d'errance et déjà qu'un homme… plein de complaisance nous aborde et nous propose ses services. Là, nous acceptons de le suivre,… enfin, plutôt Lolo fait une infidélité à la Grise et s'en va, sur cette antique machine que l'on doit nommer cyclomoteur. Elle disparaît,  dans ce labyrinthe, au milieu de cette marée humaine en pleine effervescence qui vaque à milles métiers, dont beaucoup inconnus dans les pays dit riches.

Le temps parait long. Je pense à la traite des blanches, enfin à des trucs comme ça, enfin la voilà….Les riads choisis sur Internet ne correspondent  pas !!! que les photos peuvent être trompeuses. Pas grave, Mohamed, notre guide ne lâche pas sa proie et nous propose d'autres adresses………et c'est reparti …Enfin Lolo dit oui, le soir tombe, la Grise se fraye un passage dans ces ruelles étroites

 

             Image

                        

 

  et ma foi, zigzague bien au milieu de la foule malgré son chargement. Et là, enchantement, Mohamed a dit vrai. Derrière une porte qui ne paye pas de mine, une autre vie.

 

 

Image

                     

                                                                                                                             Image

 

 

Il y a le riad et la vie dehors….2 mondes.

 

Image

 

                                                                        Image

 

 

La visite de la médina est fascinante, nous ne nous attendions pas à un tel dépaysement, certainement influencés par une banalisation des voyages au Maroc. 

 

                    Image 

 

%3

0 commentaire - Permalien - Partager
Commentaires